AltiShop Youtube Facebook

Tous les mois, nos Ambassadeurs, Caroline Ciavaldini et James Pearson, nous envoie une carte postale...partageant ainsi leur vie de grimpeurs professionnels.

Nos Ambassadeurs attendent un heureux événement...mais ne s'arrêtent pas de grimper pour autant. Ce mois-ci, Caroline nous livre son expérience de pratique de l'escalade en étant enceinte.


Voilà une carte postale pas comme les autres: j’avais envie d’aborder un sujet qui est encore très peu documenté: Grimper ou ne pas grimper pendant la grossesse.

A priori cela ne concernera que les femmes, et pourtant vous êtes beaucoup de papas ou de futurs papas qui je pense seront intéressés par le sujet.



Dès le début de ma première grossesse, mon médecin m’a immédiatement conseillé d’arrêter l’escalade…Cela dit avec après quelques questions, j’ai vite compris qu’il imaginait que j’avais la même pratique qu’Alexandre Honnold. Non !

Pratiquée en sécurité, en vérifiant son noeud et son système d’assurage, l’escalade n’est pas dangereuse. Je me suis alors référée à une amie Sage Femme et grimpeuse d’exception, Carole Palmier, qui m’a donné des conseils plus éclairés.

En 2021, il est prouvé que l’exercice physique à intensité modérée est bénéfique non seulement pour la maman, mais aussi pour le bébé, du fait d’un flot sanguin amélioré au niveau du placenta.

Certes il y a le problème du baudrier. Cela dit pour ma part jusqu’à quatre mois et demi j’ai continué à utiliser un baudrier normal en le desserrant petit à petit, et j’ai même continué à grimper en tête jusqu’à quatre mois. Cela est cependant uniquement possible si vous êtes certain d’avoir un assureur parfaitement capable de vous dynamiser en cas de chute. Sinon grimper en moulinette peut se faire en totale sécurité.

Quand le ventre devient évident, il est possible d’utiliser un baudrier de grossesse, ou alors de modifier son baudrier comme je l’ai fait avec des sangles. vidéo du baudrier modifié avec sangles

Pour mon premier bébé, j’ai grimpé jusqu’à huit mois même si à ce stade, je ne faisais que quelques voies très faciles en moulinette. Si comme moi, vous êtes des femmes (hyper-)actives, grimper sera votre soupape de décompression, et en fait le meilleur moyen de ne pas devenir hyper pénible comme on l’est souvent en fin de grossesse.

À futur papa bon entendeur, salut !


Carte Postale de nos Ambassadeurs Caro & James - Grimper pendant la grossesse